Plaisir coupable: Jeunauteur, ou tout ce que vous ne devriez pas savoir sur le mode de vie des écrivains

Publié: 12 décembre 2008 dans BD, Humour, Lecture
Tags:

Le héros

Ah! Jeunauteur! Je ne sais pas si j’aurais autant apprécié cette bande dessinée si je ne m’y étais pas reconnue à chaque page… J’aurais aimé vous en scanner une planche, mais bon, je n’ai pas de scanner (et si j’en avais un, je pourrais m’adonner à un usage aussi fantaisiste que celui de Mathieu Arsenault).

En fait, Jeunauteur montre les écrivains à l’état sauvage: dépendant de la caféine (dans mon cas, sous la forme d’une boisson à bulles), passant plus de temps à jouer au solitaire ou à des first-person shooters que sur leur manuscrit… Faisant rire d’eux par leur douce moitié… De quoi planter un dernier clou dans la statut du Grand Écrivain inspiré et nous démasquer pour ce que nous sommes: des losers à lunettes (à moins d’avoir des pouvoirs surnaturels comme la comtesse de Lautréamont), qui ne manquent pas d’une certaine « nerdeté ». Tout cela en noir et blanc, dans le plus grand dépouillement de mots et d’actions. Ah! Maudit que j’aimerais ça savoir dessiner et faire de la BD.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s