À la défense de Mélodie Nelson et de “Venir au monde”

Publié: 18 avril 2009 dans Édito, Family Guy, Lecture, Littérature jeunesse, Mélodie Nelson
Tags:, , ,

Connaissez-vous Mélodie Nelson? Pas celle de la chanson de Gainsbourg, la blogueuse et sex addict invétérée, qui adore le vernis à ongles, prendre des bains avec du bain moussant à la poire et Roger DesRoches. Non seulement j’aime bien la lire, mais il se trouve que c’est une copine à moi. Ça vous en bouche un coin, hein?

Bon, je vous parle d’elle en ce moment parce que je suis complètement RÉVOLTÉE de la mauvaise foi des gens. Vous voyez, hors du monde virtuel, Mélodie occupe un emploi qui la met en contact avec les enfants. Et elle adore les enfants. Et certains osent prétendre qu’elle ne serait peut-être pas la meilleure personne pour travailler avec des enfants juste parce qu’elle écrit un blogue qui parle de cul!!!

Premièrement, est-ce que quelqu’un a déjà entendu parler de la différence entre réalité et fiction?? Et deuxièment, si nous supposons que tout, tout, TOUT ce que Mélodie écrit, jusqu’à la dernière virgule, est « vrai », c’est-à-dire est un récit fidèle de ses faits et gestes, who cares about ce qu’elle fait en dehors du travail. Jamais elle ne fait la moindre allusion à la pédophilie ou quoi que ce soit, et elle adore les filles de son amoureux, Alexandre Le Grand. Pour moi, c’est exactement la même chose que de renvoyer un prof parce qu’il serait homosexuel. C’est pas de vos affaires!

Un courant de droite est vraiment en train d’envahir notre société. Si vous êtes comme moi, vous trouvez complètement aberrant qu’il n’y ait plus de cours d’éducation sexuelle dans les écoles. Non mais, on habite-tu aux États-Unis ou quoi??? D’ailleurs, cette thématique a donné lieu à un épisode fort réjouissant de Family Guy (saison 5, épisode 6), où Lois commence à donner des cours d’éducation sexuelle à l’école et où, après nombre de quiproquos, les étudiants pensent qu’avoir des relations sexuelles par l’oreille (!) n’est pas un péché!

L’édition de livre jeunesse est aussi en train de prendre un tournant de droite. Vous souvenez-vous du livre, publié à La Courte échelle, Venir au monde? Moi oui. C’était la première fois dans mon existence que je me faisais traiter de cochonne, lorsque je l’ai emprunté à la bibliothèque en 2e ou 3e année.

Venir au monde, de Marie-Francine Hébert (avec des illustrations de Darcia Labrosse), expliquait aux enfants de manière claire, sans hypocrisie, ce qu’est l’acte sexuel entre deux personnes qui s’aiment, que sont les systèmes reproducteurs, les spermatozoïdes et ovules, la grossesse. C’était en toute simplicité, vraiment pas effrayant, et ça ne donnait pas non plus le goût de devenir prostitué ou je sais pas quoi! Eh bien, Mélodie Nelson m’a appris que La Courte échelle ne rééditerait plus jamais ce livre.

Moi, j’ai peur de voir une horde de petites filles de quinze ans enceintes, parce qu’elles croient que si le gars se retire, il n’y a pas de danger. Ou encore des ados qui attrapent la gonorrhée parce qu’ils pensent que la pilule protège contre les MTS. Pire, on va peut-être leur dire qu’utiliser un condom, c’est péché, maintenant? Faire l’éducation sexuelle de nos enfants, ce n’est pas promouvoir la précocité ou la banalisation du sexe; de toute façon, ce n’est pas parce qu’on se cache la tête dans le sable qu’ils ne s’émanciperont pas sexuellement. Ça va arriver de toute façon, et soyons au moins sûrs que ça se passe de façon agréable et sécuritaire!

(Mon Dieu, je sonne comme une vieille matante ou je sais pas quoi.)

Publicités
commentaires
  1. Daniel Bigras dit :

    Non, tu ne sonnes pas comme une vieille matante, mais une ex lofteuse de Loft Story. 🙂

    Mais je suis d’accord avec toi, que c’est rafraichissant lire Mélodie et que c’est même amusant. Je l’adore.

    En passant, c’est suite à un lien d’elle, sur Facebook que je suis venu te lire, et ça me fait rire ta morale en haut.

    Donc tu vas t’en foutre si j’te dit que le rouge sur le noir, ça crain? 😛

    Sinon, c’est bien de voir une blogueuse qui écrit bien. 😀

  2. Aimée V. dit :

    En effet, parce que sinon, je dois remettre ma personne en question en entier!!! 😉
    Mais merci pour les compliments! xx

  3. Lëa-Kim dit :

    Ouain… j’dois dire que j’suis un peu sous l’choc d’apprendre qu’on puisse faire un lien entre l’emploi de Mélodie et son blogue…

    Je bosse dans le même établissement qu’elle et j’ai conscience que le bla bla est toujours présent dans tous les milieux de travaille, mais est-ce que parler de cul fait en sorte qu’on est moins habillité à travailler avec des enfants? Patrick Sénécal fait des atteliers littéraires avec des enfants et personne ne se demande si c’est approrié de laisser quelqu’un qui parle de meurtre être en contact avec eux! Les gens comprennent bien que c’est de la fiction…

    Enfin, j’ose espérer que JAMAIS des suppérieurs lui feront des commentaires ou poseront des questions sur ces activités en dehors du boulot!!!

  4. modotcom dit :

    Je défendrai ardemment Mélodie Nelson, corps et âme, de même que tous les gens qui ont une vie entière, qu’elle se partage entre une famille, des amours, un intellect, une profession, l’expression libre sous toutes ses formes, des passions et un apport à la société. Que peut-on demander de plus? Lorsque vous mentionnez le bannissement des homosexuels dans le corps professoral, le film Milk que je regardais hier nous rappelait que cela arrivait effectivement, aux États-Unis, dans les années 70.

    Je ne connais Mélodie que virtuellement, tant sur son blogue que sur facebook, et je n’ai jamais eu aucun doute quant à ses grandes capacités humaines. C’est une personne dont je suis certaine qu’elle apporte beaucoup de bonheur aux gens qui l’entourent.

    Voila pour le plaidoyer, et merci beaucoup de nous sensibiliser à cette désolante situation.

  5. ben-devine dit :

    J’aimerais juste que Mélodie Nelson nous publie un livre genre ‘blanche fesse et les 7 mains’, je trouverais ça très coquin!! Sinon, ben oui je lui fais une confiance totale quant à son proFESSionnalisme (oups!). On t’aime!
    Tu as été sage, tu auras une belle récompense… 😉

  6. melodienelson dit :

    Tu sonnes pas comme une vieille matante! Et je veux savoir à quelle lofteuse fait référence Daniel, parce que j’avoue que j’écoute trop Loft Story!!!!!

    Je vous adore tous les deux (Aimée tchecke le nouveau blogue de Daniel et faut qu’on dévalise les bouquineries ensemble pour se trouver Venir au monde).

    Oh et je connais un prof qui s’est fait renvoyer parce qu’il avait posé pour un projet étudiant d’un de ses amis. On le voyait torse nu. Une élève l’a découvert, je sais pas comment. Et tout le monde a trouvé ça really really effrayant. Putain le prof était cute. (Et il s’est trouvé une autre job, mais dans une autre commission scolaire.)

  7. Aimée V. dit :

    On peut les voir, ces photos??? 😉

  8. melodienelson dit :

    I love y’all! C’est vraiment touchant, tout ce que vous écrivez. On passe à autre chose m aintenant: l’écriture de « Blanche fesse et les sept mains » ou une limonade rose sucrée ce matin?

    Bisous!

  9. Sandrine dit :

    Blanche-Fesse et les sept mains: J’ADORE!! C’est trop drôle! Je te mets au défi Mélodie d’écrire un texte là-dessus.

    Si vous trouvez Venir au monde, pensez à moi, j’en voudrais bien un! C’est quand même aberrant que 30 ans plus tard on hésite à publier des ouvrages semblables. Moi je suis pour sa réédition! Il faut appeler un chat un chat et je ne voit pas pourquoi les enfants seraient plus ébranlés par ces illustrations qu’il y a 30 ans. On régresse ou quoi? Pfff.

    Pour revenir à Melodie, moi ça ne m’offusque pas du tout qu’elle travaille avec des enfants. Ouvrons-nous les yeux, il n’y a pas que Mélodie qui a du sexe: les pédiatres ont une vie sexuelle, de même que les enseignants au primaire, les techniciens en garderie, tout le monde (du moins je vous le souhaite). La différence c’est que Melodie en parle ouvertement sur son blog sous un pseudonyme. C’est son choix d’en parler, libre à tous de la lire ou pas. Moi je vis très bien avec ça, elle ne m’enlève rien, au contraire elle me donne tout plein de sujets de conversation 😉

  10. Daniel Bigras dit :

    Ah, j’ai pas été avertit des réponses.. Bizarre…

    À quelle lofteuse? Nah, j’blaguais. Quand même. J’pense pas qu’il y en a une qui peut écrire aussi bien. Quoi que je suis ami avec une lofteuse pas mal intelligente que j’ai même rencontré en personne. Mais bon, ça c’est une autre histoire.

    C’est vraiment intéressant à lire ces discussions. Mais comme expert Web, avec http://tricolore.ca, en travaillant pour des compagnies Web comme Aeroplan, Canoe.ca, je dois faire une confidence: Le choix de couleurs est un peu agressant.

    Ça me donne littéralement mal à la tête et ça me force à lire rapidement. :-S

  11. Aimée V. dit :

    J’ai compris, chéri, tu peux en revenir!!!!

  12. Maman dit :

    Je n’en reviens pas pour Melody (que je ne connais pas mais je me fie à ton jugement) et encore moins pour Venir au monde. Tu devrais envoyer un éditorial aux journaux.

  13. Honnêtement, je ne connais pas trop Mélodie Nelson alors je ne peux pas me prononcer trop sur son cas mais en effet, si je peux m’exprimer en général, ce n’est certainement pas parce qu’on écrit un blogue érotique que ça veut nécessairement dire qu’on n’est pas fréquentable ou qu’on sera un mauvais modèle pour les enfants… Ça n’a aucun rapport!

    J’ai surtout accroché au passage où tu parles du livre « Venir au monde ». Je l’avais chez moi. Avant même d’entrer à la maternelle, ma mère le lisait avec moi. Ça a été mon premier livre, je crois. Vraiment bien fait et très bien adapté pour les enfants.

    Ça a été la première porte ouverte d’ailleurs pour permettre à moi et à mes parents de parler de sexualité. De démystifier certaines choses… et l’ouverture à ce sujet-là, je pense que c’est la meilleure approche! Vraiment dommage de savoir que ça ne sera pas réédité…

  14. Aimée V. dit :

    Chère Noisette Sociale, en effet, ton commentaire synthétise tout ce que je pense. Heureuse de savoir que je ne suis pas la seule à militer pour « Venir au monde »! Peut-être qu’un jour, les éditeurs reviendront sur leur décision… Il faudra partir un marché noir, un trafic de livres!

  15. Il faudrait que je fouille chez mes parents, d’un coup que ma mère aurait encore ça quelque part. En tout cas, ce livre-là avait du vécu! Les pages un peu cornées, sûrement un peu jaunies depuis le temps, si c’est encore là-bas…

    Ça vaudrait quasiment la peine de le scanner pour que les gens comprennent!

  16. Aimée V. dit :

    Oui, ça vaudrait la peine! On va t’envoyer en mission d’archéologie! Mélodie et moi, on veut dévaliser les librairies d’occasion. Tous en croisade! 🙂

  17. Je sais que mon commentaire arrive un peu tard sur le sujet, mais depuis plusieurs jours j’avais un sujet de billet qui me trottait dans la tête et finalement, vu la pertinence du tien, je transforme le tout en commentaire!

    Bref!

    Je trouve étrange qu’on s’insurge devant le blogue de Mélodie (en rapport avec son travail) et le livre « Venir au Monde », alors qu,en ce moment, l’industrie du diversissement « pour adultes » (je ne parle même pas de la pornographie!) explose.

    J’ai écouté la première saison de « Californication » récemment. Au début, j’ai beaucoup aimé l’audace de la série ainsi que les répliques assassines de David Duchovny. Mais plus la série avançait, et plus je me rendais compte que finalement, ce n’est qu’une comédie de situation, avec du cul! Parce que ça baise dans cette série, c’est pas croyable! Et pourtant, je n’en ai jamais entendu parler avant de l’écouter…

    Plus près de nous, au Québec, Anne-Marie Losique (la guidoune buisiness woman) lance « Pole Académie » une émission de « téléréalité » mettant en scène des compétitions de danseuses nues, afin de déterminer le meilleur bar de danseuses au Québec. Et pas moins de deux journalistes de « La Presse » ont assisté au visionnement de presse (Hugo Dumas et Nathalie Petrowski). Pourtant, mis à part quelques questions à saveur féministe de Petrowski, aucun des deux ne s’insurge devant un tel étalage de fétichisation du corps féminin. Il n’y a que Marc Cassivi qui écorche solidement l’émission dans une de ses chroniques.

    Je crois malheureusement que notre société souffre d’une bonne dose d’hypocrisie aiguë et qu’on devrait vraiment s’interroger sur les raisons pour lesquelles certaines choses nous mettent inconfortable.

    Bref, j’offre mes encouragements les plus sincères à Mélodie (j’ai bien hâte d’entendre parler de Blanche fesse et des sept mains!) et je vous souhaite bon courage dans votre croisade pro-Venir au monde! 🙂

  18. L'achigan dit :

    WO ! J’aime bien ! Bon blog, je reviens !

  19. Aimée V. dit :

    Merci, merci, il devrait être moins négligé à partir de maintenant! 🙂

  20. djinnyf dit :

    Les gens sont tellement mal à l’aise avec la sexualité, pas étonnant que ça soit fait tout croche… Plutôt que d’être vu naturellement…

    Le seul hic, pour Mélodie, c’est justement que les jeunes de savent pas trop c’est quoi érotique… pornographique… et que sans directions, ils pourraient se retrouver sur son blogue et tout mêler, et bien sur, ils pourraient faire des niaiseries en la lisant (genre, je suis pas sure qu’elle parle de mettre la capote en parlant de relation sexuelle…)

    Mais, si c’est facile de la pointer du doigt, quand on est honnête avec soi-même, on doit avouer que nos enfants, bien informés, ne feraient pas des bêtises en regardant/lisant des trucs érotiques, ils SAURAIENT que aussi sexy soit la situation, tu mets une capote pareil…

    Pis c’est facile pointer une personne qui s’assume du doigt quand y’a tant de pornstars cheap anonymes…

    En tout cas, je viens d’expliquer à mes poulets comment on fait des bébés, AVEC le livre (première édition) que ma gardienne m’a donné, car elle trouvait que c’était pas à sa place d’expliquer ça aux kiddos (j’étais tellement contente, c’était le livre qui a servi a mes parents quand moi j’ai appris!!!)

    Et ils ont très bien pris la chose, je leur ai demandé: est-ce que vous trouvez ça weird? Comment vous vous sentez? Qu’est-ce que vous avez compris? Moi aussi je trouvais ça dégeu quand j’étais petite… Pis j’ai pris soin de leur dire qu’ils étaient LE spermatozoïde qui avait gagné la course! Le plus rapide et intelligent! (On aimait tellement ça, nous autres, petits, savoir qu’on commençait la vie en GAGNANT!

    Aussi, j’ai pris la peine de leur dire que c’était compliqué à expliquer avant, réserver une soirée spéciale, où on lirait le livre et que j’expliquerais le tout… et aussi qu’il fallait pas aller raconter des bouts à n’importe qui, il faut comprendre toute l’histoire au complet… Des fois les autres sont pas prêts, encore (J’aurais p-ê du dire, leurs parents sont pas prêts, encore!)

    Après tout ça, mon fils, autiste, trouvait ça bien cool, et voulait voir le corps humain sur l’ordi (bébés à l’intérieur du ventre)… et ma fille était un peu gênée, mais elle a fini par me dire qu’elle se pouvait plus d’être une adulte pour avoir un bébé dans son ventre…. Ils ont 7 et 5 ans.

    Pense pas qu’y sont traumatisés, ni des futures porncraze…

    Pis j’ai l’impression d’avoir bien fait ma job de parent… (qui ne fini jamais vraiment… comme je l’ai dit à ma poule: N’importe quelle question, même si c’est bizarre, gênant, ça fait peur, ta maman peut TOUJOURS répondre ou t’aider à trouver la réponse, faut jamais avoir peur de me demander QUOI QUE CE SOIT.

    À qui irait-elle demander, si je n’étais pas ouverte? Je n’ose pas penser à ça!

    xx

  21. Aimée V. dit :

    @ djinnyf: 100% d’accord. En fait, ce qui était stupide dans la réaction des gens, c’est que Mélodie, à l’époque, n’avait pas publié, ne montrait pas de photos où on la voyait clairement et utilisait déjà un pseudonyme, alors pour que les enfants se retrouvent sur son blogue et fassent le lien, il aurait fallu un miracle. Anyway. Ce temps-là est fini.
    Et tu es trop chanceuse d’avoir retrouvé le livre! Si je le vois un jour, je saute dessus, c’est clair! Je n’ai pas encore d’enfants, mais je pense parfois à comment ça doit être dur d’aborder ça. Ma soeur est une ado, mon frère a 10 ans, c’est sûr que mes parents sont encore confrontés à ces questions.
    Moi je me rappelle, quand j’ai lu le livre, je pensais que faire l’amour c’était comme exceptionnel, que tu faisais ça une fois par année, mettons. Ha! Ha! Je devais avoir 7 ou 8 ans.

  22. Justine dit :

    Mon nom est Justine et j ai 14 ans,
    J’ai eu ce livre a l’âge de même pas 2 ans et ce fut mon préféré jusqu’à l’âge de 7 ou 8 ans.
    J’ai encore le livre,bon il est un peu abimé après ces nombreuses années(il était à ma grande soeur avant moi).Je trouve qu’ils ont fait une grande erreur en ne le publiant plus ce livre!!!
    Moi en tout cas je trouve qu’il présente bien le sujet de la sexualité au jeune enfant…et je suis contente que mes parents me l’ai fait découvrir à un bas âge.Maintenant je suis bien plus mature que la plus parre des jeunes sur ce sujet.

    En tout cas moi je suis contre le fait qu’ils de ne plus publié ce merveilleux livre

  23. Aimée V. dit :

    Wow Justine, merci pour ce beau témoignage! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s