Le mythe de l’âme soeur

Publié: 19 août 2009 dans Édito, C'est la faute des hommes, TV
Tags:, ,

J’ai récemment recommencé à regarder les épisodes de la saison 1 de Sex and the City. En fait, j’ai déjà vu toutes les saisons il y a quelques années, et dans un état de désoeuvrement total, je m’y suis remise (vive le streaming sur Internet). J’ai songé à me retaper la saison 1 de Queer as folk, mais je préfère attendre, car je sais qu’un jour, je vais l’acheter sur DVD!

Bref, regarder Sex and the City, on ne se tanne pas, parce que c’est vraiment comme retrouver une gang d’amies. Et je sais que cette série fait l’objet de plusieurs préjugés, tant de la gent masculine que des filles qui trouvent que ça fait justement trop « fi-fille ». Mais c’est une série très bien écrite et, je dois dire, la seule que j’ai vue à ce jour qui s’améliore vraiment avec le temps. Au début, c’est bon, mais un peu comme toutes les autres bonnes séries. Mais, plus les saisons avancent, au lieu de se perdre dans des intrigues compliquées et invraisemblables pour faire durer la série, les personnages ont gagné en profondeur, leurs interactions aussi. Il y a peut-être eu un petit creux dans la saison 5, mais la saison 6 était presque un chef-d’oeuvre. J’ai pleuré à toutes les putains d’émissions.

L’histoire tourne autour de 4 copines new-yorkaises et de leurs vies sentimentales, mais plus particulièrement autour de la relation entre Carrie (Sarah Jessica Parker) et l’homme-archétype, M. Big (Chris Noth). On apprendra très tard que le véritable nom de Big est non moins archétypal: John. Évidemment, bonne télé oblige, leur histoire en est une de ruptures, trahison, réconciliation, etc. Lorsque Carrie fréquente d’autres hommes, on se dit: « Non! Pas lui! Il est pas fin! M. Big est mieux! » Et lorsqu’elle sort avec un homme presque parfait, comme Aidan (interprété par John Corbett), on se dit: « Ah, il est bien cute, mais c’est pas pareil… On aime mieux M. Big. »

Pourtant, M. Big est parfois un énorme trou de cul lui-même. Et là, on espère quand même que ça va durer avec lui: « Il va changer… Il va découvrir que c’est elle qu’il aime… » De vraies réactions de filles!!

Faisant une Carrie de moi-même, je rédige cette question: « Qu’est-ce qui va donc tuer le vieux mythe de l’âme soeur? » Car c’est bien de cela qu’il s’agit: de cette notion romantique qu’il ne peut y avoir qu’une personne pour qui notre coeur bat véritablement, même si on peut faire des erreurs et refuser de se l’admettre. Et pourtant, je ne suis pas mieux que les autres, moi aussi j’embarque dans l’histoire et j’en redemande.

Et aujourd’hui, j’ai compris en visionnant une scène clé: alors que leur relation devient de plus en plus confortable et naturelle, Carrie se laisse un jour aller à péter au lit (évidemment, sans préméditation) devant M. Big. Lors de leur souper suivant, M. Big place un « whoopie cushion » (un coussin qui fait un bruit de pet) sur sa chaise. C’est ça l’amour! Il faut pas chercher plus loin! Moi, ça me séduit totalement!

Publicités
commentaires
  1. Maman dit :

    La question étant « Qui va tuer le mythe de l’âme soeur? », voici ma réponse: Mon chum s’y essaie avec pas mal de succès…

  2. Tom Wreck dit :

    Belle découverte blog! à +

  3. Aimée V. dit :

    Merci Tom! Welcome aboard! 😉

  4. jobougon dit :

    Pour quelqu’un qui se fait chier…
    Tout ce dont vous parlez donne envie d’être découvert.

  5. Aimée V. dit :

    Hi hi hi, j’avoue, je fais de la fausse représentation!!! Les trucs qui me font trop chier… ça fait trop chier d’en parler, finalement! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s