L’apologie du désordre et La fissure

Publié: 18 septembre 2009 dans Création, Poésie
Tags:

En marge de ma liste Zip, qui n’est toujours pas complète, je vous offre ces quelques lignes, question de prendre une pause dans le travail qui ne défaille pas…

Yeux, temps, souffle, mort, autant de mots que je ne veux plus écrire, c’est comme brasser le silence, je dois sortir de chez moi, à moi le sang neuf, à moi l’épingle, la sangle, l’iris, le sous-cutané, l’apologie du désordre, arrête de crier mon nom, arrête.

Je pense que je craque. Le simple fait de m’en rendre compte voudrait dire que je n’ai pas craqué encore complètement, c’est juste une petite fissure, ont peut toujours la colmater. Nous serons quinze à la soirée demain, n’oublie pas de faire la réservation.

Publicités
commentaires
  1. Maman dit :

    C’est presque inquiétant! Je pourrai me faire une idée demain…

  2. Aimée V. dit :

    Maman! Fais pas semblant que tu connais pas la différence entre la réalité et la fiction sur mon blog. Qu’est-ce que les autres vont penser? :p

  3. Valérie dit :

    Yé! De la poésie!

    J’aime ce mélange doux-amer dans ton texte (… de gravité et d’espoir… enfin, c’est ce que je perçois là…).

    Tu devrais publier ici plus de tes trucs de fiction. C’est toujours très bon.

  4. Elise dit :

    Pourquoi pas encore plus de poésie?

  5. Aimée V. dit :

    @ Élise et Valérie: Parce que j’écris presque jamais pour vrai!!! (baboune coupable)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s