Logogryphe: pour une mythologie de la lecture

Publié: 18 janvier 2010 dans Lecture
Tags:, ,

Vous pourriez penser que Logogryphe est un livre difficile à cause de son titre. Vous pourriez penser que c’est un livre difficile en lisant la 4e de couverture, qui nous parle d’un croisement entre le roman, l’essai et la bibliographie… Vous pourriez penser que c’est un livre difficile juste à cause du titre très universitaire friendly de mon propre article. Mais ce n’est pas un livre difficile. C’est un livre pour les amoureux de la lecture.

Je ne vous éclairerai pas davantage sur le titre, si ce n’est pour vous dire qu’il est expliqué dans le livre de façon très claire et que ce n’est pas compliqué du tout finalement. Ce livre est la preuve qu’on peut faire de la bonne littérature sans que le lecteur se casse nécessairement la tête. Il s’agit en fait d’une enfilade de fragments, souvent très courts, où on présente la lecture comme si c’était une religion: on lui redonne une histoire, une Antiquité, des mythes fondateurs, des lieux sacrés, une capitale, des disciples, on discourt même sur le livre idéal… Tout cela à travers la description de livres imaginaires, complètement fantaisistes, des livres qui ont une volonté propre, qui changent avec le lecteur et qui « rêvent » quand on les lit. On décrit les oeuvres de grands auteurs atlantes. Les ruines d’une bibliothèque abyssale qui prennent des jours à visiter.

Oui, Logogryphe est ce livre changeant qui essaie d’être le livre total, qui fait preuve d’une délicieuse imagination et d’une belle fantaisie. À la toute fin, les derniers fragments viennent pourtant nous révéler que nous baignions depuis le début dans un récit, un récit qui était caché, juste assez pour qu’on prennent les fragments indépendamment, mais la révélation survient au bon moment pour assurer une cohérence à l’ensemble. Car un bon livre n’est pas un livre sans histoire. Ce qui en fait un livre touchant.

Si vous aimez lire, vous aimerez Logogryphe. Laissez votre esprit rationnel de côté et embarquez pour cette traversée vers l’Atlantide, terre perdue de la lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s