Masturbatorium dans le dernier Lettres québécoises

Publié: 25 février 2010 dans Lecture, Magazines, Plogues, Revue de presse
Tags:,

Carlos Bergeron, qui passe en revue diverses publications québécoises dans le magazine Lettres québécoises, avoue avoir une opinion mitigée sur l’ensemble du Moebius Masturbatorium, mais il touche quelques mots sur 4 textes féminins, dont le mien! Je suis très heureuse de reproduire ici sans autorisation aucune les 3 lignes qui me sont consacrées (avoir un blog, c’est vraiment cultiver son propre narcissisme. Des fois, je me reconnais pas moi-même):

« Pas une question de doigts », d’Aimée Verret, raconte une histoire dont l’intrigue évolue principalement grâce à un dialogue entre une psychologue et la narratrice, « Mme Janvier », que des caméras de surveillance ont captée alors qu’elle se masturbait dans les toilettes publiques. L’intérêt de la nouvelle est qu’on en arrive à avoir accès aux véritables pensées de la « coupable » dans les séquences narrativisées. Le jeu sur la forme, bien qu’il ne soit pas nouveau, est tout à fait à propos.

Il y a beaucoup de guillemets dans cette citation. Je pense que ça veut dire que c’est très sérieux. 🙂

Publicités
commentaires
  1. Maman dit :

    Si je pouvais mettre une icône de « pouce en l’air », je le ferais! Une critique très méritée!

    Signé: quelqu’un de pas impartial du tout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s