Les heures se trompent de but

Publié: 31 mai 2010 dans Lecture, Poésie
Tags:, ,

Lorsque je me suis procuré Les heures se trompent de but de Virginie Beauregard D. après une lecture à laquelle nous avons participé ensemble, je ne connaissais pas du tout les éditions de L’écrou, qui représentent des auteurs dont le travail poétique est articulé autour de l’oralité et de la performance, comme Marjolaine Beauchamp (à venir) ou Jean-Sébastien Larouche (Avant qu’le char de mon corps se mette à capoter). Selon moi, il s’agit d’une maison d’édition à surveiller, même si l’expérience m’a parfois démontré que les textes qui passent bien à l’oral sont parfois moins forts à l’écrit.

Ce n’est pas le cas des poèmes de Virginie Beauregard D. Ce qui est drôle, c’est qu’à chaque fois que je l’entendais lire, j’avais l’impression qu’elle écrivait des poèmes super longs, des suites interminables car elle les lisait en continu, alors que ces mêmes textes dans le recueil sont clairement subdivisés et ne comprennent en général que quelques strophes ou quelques vers très courts par page. « aller vers le silence / dos à l’armada » prône la 4e de couverture. C’est en effet ce que semble faire cette poésie, qui s’installe entre les blancs et prend le temps de respirer. Il en résulte un effet plus intime, moins coup-de-poing que lorsque Virginie nous les livre, ce qui nous incite à méditer sur les images inusitées qu’elle nous présente. Car malgré sa brièveté et son apparente simplicité, le recueil est bien construit et complexe, et étrangement dense. L’économie des mots condense les mots et crée des ondes de choc. Pour ma part, je relis, je relis, je relis, je m’imprègne.

ils ont garroché des morceaux

de métal dans une benne


vacarme sur

l’embonpoint des honneurs

et la propriété privée


se sont arrêtés

quand ils ont vu des outardes

écrire leurs noms dans le ciel

(Virginie Beauregard D.)

Prochains recueils sur ma liste d’achats: Érika Soucy, Cochonner le plancher quand la terre est rouge et Tania Langlais, Kennedy sait de quoi je parle, qui a semble-t-il été publié en 2008 sans que je le sache. Maudit que je suis perdue des fois.

Publicités
commentaires
  1. Katya dit :

    Bonjour,

    Je me permets de vous contacter en tant qu’animatrice de la communauté de Babelio.

    Babelio (www.babelio.com) est un réseau social dédié à la lecture qui permet aux membres de créer une bibliothèque en ligne, d’échanger des critiques et de partager leurs lectures avec des amis. Ce site, première communauté francophone qui réunit plus de 13 000 lecteurs en France, en Belgique, au Canada et en Suisse, a pour objectif d’encourager la lecture et de suivre l’actualité littéraire en utilisant les outils d’Internet.

    L’opération Masse Critique de Babelio compte huit éditions à ce jour et a eu beaucoup de succès auprès des blogueurs et des éditeurs en France, en Suisse et en Belgique. Son principe est simple : les éditeurs envoient leurs titres gratuitement aux blogueurs en échange d’une critique publiée en ligne sur leur blog et sur Babelio. Pour répondre à la demande de blogueurs québécois qui se sentaient injustement tenus à l’écart de la version française de l’opération, nous sommes en train de monter une édition québécoise.

    Mais pour ça, nous avons besoin de votre aide !

    Pour convaincre les éditeurs québécois de l’intérêt de l’opération, nous devons réunir un panel de blogueurs littéraires québécois. si vous êtes intéressé ou et si vous connaissez des blogueurs littéraires susceptibles de participer, n’hésitez pas à me communiquer leurs adresses email à katia@babelio.com

    Cordialement,

    Katya

  2. Jean-Marc Lefebvre dit :

    très juste, votre commentaire sur le recueil de Virginie Beauregard D

  3. Aimée V. dit :

    Merci beaucoup! Un achat que je ne regrette pas du tout!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s