Sans papier

Publié: 15 juin 2010 dans Création, Poésie

Je ne prends plus le temps de tourner les poignées, ramasser mes bas, je ne prends plus le métro, seulement mon vélo et l’autobus quand il passe à temps. J’entends le cliquetis des pilules dans leur flacon, il ne m’en reste pas assez pour la semaine, pourquoi la pharmacie est-elle aussi loin? Je relève la tête pour la baisser aussitôt. Il ne reste plus de papier.

Publicités
commentaires
  1. Maman dit :

    Ça donne envie de pleurer…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s