La nuit elles dansent

Publié: 9 mars 2012 dans Cinéma, Danse
Tags:

Ce n’est pas un film à regarder par amour pour la danse, orientale ou pas. Peut-être un film à regarder par amour pour les femmes. Des femmes à la fois affranchies, économiquement parlant, et réduites, socialement parlant, par leur métier de danseuse, qu’elles pratiquent surtout dans des mariages devant un public qui semble, au vu du film, exclusivement masculin. Un métier qui rend leur mère, Reda, fière, mais dont elles paraissent blasées.

Un documentaire fascinant sur une famille (et une société) aux antipodes de la nôtre, où même les chicanes semblent plus flamboyantes, mais où la détresse affleure ici et là. Cela m’a fait réfléchir à quel point la danse que je pratique est « occidentalisée », chorégraphiée, spectacularisée, à mille lieues de l’improvisation qui est habituellement sa marque et des connotations qu’elle traîne en Égypte, où une danseuse n’est jamais à l’abri d’être emprisonnée à son retour du travail, à 4h du matin.

La nuit elles dansent, un documentaire d’Isabelle Lavigne et Stéphane Thibault, Les films du Tricycle, 2010.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s