Neuf bonnes nouvelles et une moins bonne

Publié: 8 novembre 2012 dans Lecture, Littérature jeunesse
Tags:, ,

Pour un lecteur expérimenté (c’est-à-dire: un adulte comme moi qui lit des livres jeunesse), ces neuf bonnes nouvelles (et la moins bonne aussi) se dévorent toutes seules. C’est tout un pari de réunir des récits s’adressant tant à des lecteurs débutants qu’expérimentés ou «audacieux», et je trouve que l’ensemble fonctionne bien. D’ailleurs, le titre me plaît assez, dans le sens où c’est très rare, en tant que lecteur, de tomber sur un recueil de nouvelles où toutes vont faire mouche. Nécessairement, certaines vont apparaître plus faibles. Le sous-titre, «À vous de trouver laquelle», met le doigt dessus, car ce sont des impressions totalement subjectives.

Pour ma part, j’ai été happée dès le début; les premières nouvelles sont très fortes. Mon intérêt a décru vers les deux tiers, disons: je n’ai pas du tout adhéré au «Contrat» de Carole Tremblay, et le dialogue poétique de Bertrand Gauthier, malgré toute sa pertinence, ne m’a pas accrochée, parce que je suis justement une lectrice plus vieille et expérimentée qui a tout de suite capté l’enjeu du texte. Je me suis toutefois rattrapée à la fin, surtout grâce à la nouvelle de Robert Soulières, qui m’a vraiment fait rigoler. Que voulez-vous, je trouve ça drôle, les histoires d’auteurs qui racontent comment une éditrice les a contactés pour qu’ils écrivent une nouvelle pour un recueil jeunesse publié chez La Bagnole. L’autodérision, c’est souvent payant, quand c’est fait avec un véritable humour et non appliqué comme une recette.

J’ai relu plusieurs fois la fin de la première nouvelle, «Pogo le hamster», qui est toute simple; mais justement, on dirait que j’essayais de trouver une chute, une révélation, jusqu’à ce que je m’avoue que je pédalais vraiment trop fort pour ce petit récit amusant plein de second degré. La plupart des textes ont d’ailleurs un ton humoristique, plus ou moins accentué. Patrick Senécal assaisonne bien sûr le sien de détails morbides; Alain M. Bergeron fait preuve d’un humour bien marqué, quoiqu’un peu noir. Son protagoniste, atteint d’un TOC qui le pousse à tout compter, est fort attachant. D’autres nouvelles ont un ton plus dramatique: chez Fannie Loiselle, tout est en subtilité, et il y a une lueur d’espoir; chez Laurent Theillet, on a la frousse; chez Martine Latulippe, on s’enfonce et on a mal à la simple lecture.

Et j’ai beaucoup aimé le texte d’Annie Goulet, «Restez ensemble en tout temps», qui traite d’une rupture amoureuse entre deux ados qui vont à la même école. Étonnant comme les ruptures, ça ne change pas beaucoup avec l’âge… «Elle pensa à tous leurs baisers en général et fut triste de constater à quel point ils semblaient inventés.» Cette phrase, je me la suis répétée souvent depuis. Un beau texte aux enjeux multiples, pour lecteurs dits audacieux, qui en raconte beaucoup en peu de mots.

Bref, une lecture que je recommande si la littérature jeunesse vous branche! 🙂

Neuf bonnes nouvelles et une moins bonne [à vous de trouver laquelle], collectif, La Bagnole, 2012.

Publicités
commentaires
  1. S. dit :

    Ca donne envie 😀
    Mais vais-je le trouver en Suisse???

  2. Aimée V. dit :

    Habituellement, les commandes européennes de livres québécois transigent par la Librairie du Québec à Paris; peut-être que votre librairie peut y passer une commande. Sinon, eh bien il y a sûrement moyen de commander par Internet… si vous êtes vraiment motivé!! 😉

  3. S. dit :

    En fait, je pensais l’offrir à mon filleul pour Noël… Je pense que du côté délais de livraison, ça va faire trop juste… Mais je garde l’idée en mémoire pour un futur « évènement » 😀

  4. Aimée V. dit :

    Bonne idée! Ça va lui faire découvrir nos « particularités » québécoises. 😉

  5. S. dit :

    C’est quand même en français??? 😉 😀

  6. Aimée V. dit :

    Hahaha!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s