Le code de couleurs

Le plus souvent, je vous écris en noir, c’est mon vrai moi qui parle, mon moi biographique que vous pouvez croiser dans la rue, à qui vous pouvez essayer de pogner une fesse (mais je vous le conseille pas). Ce sont des critiques, des opinions, des anecdotes inintéressantes, etc.

Mais, quand je vous écris en mauve (ou en rouge pour les vieux textes), ce sont des poèmes, des nouvelles, tout ce qui relève de la création et de la fiction. Alors, pas besoin de vous en faire avec les mauvaises nouvelles, les pensées malsaines, l’angoisse et tout. C’est pour «de faux».

commentaires
  1. Un nouveau concept de schizophrénie genre Mr Hyde …. »Missie Black-mind and Miss Red-rainbow »

  2. Aimée V. dit :

    Oui, c’est ça, sauf que le rouge ne sort pas souvent de sa tanière… Hi hi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s